Projet de territoire

Aunis Sud a souhaité se doter d’un véritable projet de territoire pour faire face aux défis qui l’attendent. Une volonté de mieux se projeter dans l’avenir en fixant un cap pour les quinze prochaines années ! Mais un projet de territoire, c’est quoi au juste ?

Les priorités du projet de territoire Aunis Sud en un regard ? C’est possible en téléchargeant sa synthèse

3 questions à Jean Gorioux, Président d'Aunis Sud

Pourquoi un projet de territoire ?

Ce Projet de territoire est le prolongement naturel de la dynamique d’actions positive qui anime la CdC depuis la fusion de 2014. Il était l’heure de fixer une véritable stratégie pour les années à venir. Avoir une stratégie, c’est savoir où l’on va et mobiliser les moyens adéquats pour y parvenir. C’est aussi donner du sens, de la cohérence et de la visibilité aux décisions prises par les élus.

Ce projet vivra à travers des services concrets, adaptés aux besoins réels de tous ceux qui font vivre le territoire.

Sur quels axes forts s’appuie-t-il ?

Nous l’avons construit autour de trois axes prioritaires. L’attractivité économique et touristique d’Aunis Sud représente un pilier de notre stratégie. La transition énergétique est un autre enjeu capital pour le futur : développer des projets responsables, notamment en faveur des déchets, est un devoir. Enfin, l’amélioration de notre cadre de vie reste une ambition permanente. Les infrastructures et les actions en faveur des enfants, des jeunes, de la culture et du sport, seront au cœur du projet. L’attractivité d’un territoire repose aussi sur sa capacité à contribuer au bien-être de ses habitants grâce à des services performants

Comment se traduit concrètement le projet de territoire ?

Le Projet de territoire est visible au quotidien à travers les équipements, les événements et les dispositifs que nous mettons progressivement en place. Il nous permet de hiérarchiser les projets pour les quinze prochaines années en fonction de moyens budgétaires de plus en plus contraints. Chacun doit prendre conscience de cette réalité, y compris au sein des élus. Un projet de territoire ne peut vivre sans une certaine révolution des esprits qui consiste à dire : “Nous devons faire mieux avec moins”.

----- À télécharger -----