La Nuit de la Lecture 2020

Nuit de la lecture et Escape Game dans le réseau des bibliothèques Aunis Sud

La Nuit de la Lecture revient le samedi 18 janvier 2020 !
Cette manifestation festive à l’initiative du ministère de la Culture et en collaboration avec les différents acteurs du livre a pour objectif de célébrer la lecture sous toutes ses formes.

Le réseau des bibliothèques Aunis Sud en profite pour vous proposer 2 escape games dans les bibliothèques du Réseau :

  • Virus Farenheit : arriverez-vous à trouver le grimoire et à vous échapper à temps ?
    Un mal ronge le monde. Un virus se propage sur la planète, détruisant tout sur son passage. Les agents des forces spéciales ont entendu dire que la formule permettant de mettre fin à ce drame se trouve dans un vieux grimoire dans une bibliothèque. Seulement voilà, à chaque fois qu’ils entrent dans l’une d’entre elles, elle disparaît sous les flammes au bout de trente minutes… Vous êtes le dernier espoir pour sauver l’humanité. Vous êtes la dernière équipe d’agents secrets encore sur pied. Vous vous trouvez dans l’unique bibliothèque encore épargnée par ce fléau. On sait de source sûre que le grimoire se trouve ici. Vous allez donc devoir le retrouver et chercher le code vous permettant de sortir de cette bibliothèque avant qu’elle ne soit réduite en cendres. Pour cela, il va falloir être rapide car au bout de 25 minutes, l’alarme incendie s’enclenchera. L’humanité compte sur vous !
    Dans les bibliothèques de Chambon, La Devise et Le Thou
  • Panique à la bibliothèque
    En équipe, venez tester vos sens d’observation et de déductions pour résoudre les énigmes proposées en moins de 30 minutes.
    Dans la médiathèque de Surgères

Renseignements et inscriptions dans les bibliothèques participantes. Coordonnées et horaires sur bibliotheques.aunis-sud.fr

Animations réalisées par le réseau des bibliothèques Aunis Sud, en partenariat avec le service Enfance-Jeunesse-Famille de la cdc Aunis Sud, les accueils des loisirs de la cdc Aunis sud et grâce à Sébastien Ripoll, fondateur d’ATHACLIE